dimanche 28 août 2016

Première navigation

Ce week-end, premier vrai mouvement pour le cata et surtout mis en place et essai des voiles.
Toute la semaine, j'ai travaillé encore sur les aménagements de l'intérieur.
Le foc (la voile de devant) a été retaillée aux proportions exactes du bateau (un vrai mannequin). La grand voile a reçu ses lattes, elles aussi retaillées au plus juste.
Et puis samedi matin, de bonne heure, Magali est remonté au mat pour la mise en place de la Girouette, tout fonctionne.
Pour les essais à la voile samedi, pas de vent...Changement de programme et départ vers Porquerolles aux moteurs.
Jolie soirée et nuit calme...
Dimanche matin, le vent arrive, alors zou, on largue tout, les moteurs en route et un peu au large, on monte la grand voile.
Je commence facile à la monter et puis à la fin 70 m² c'est lourd et dur. Mais bon un peu d'huile de coude, quelques tours de winch et ça y est elle est en haut. Pour le foc, plus facile, on le déroule un peu et le vent fait le reste du travail.
La barre est agréable et procure beaucoup de sensations, du coup, la barre je n'y aurais pas vraiment droit, la capitaine a repris sa place et se régale.
Dernière petite photo des voiles. Pour les puristes, sur cette photo, la grand voile n'est pas assez étarquée, le foc non plus d'ailleurs (elles ne sont pas assez tendu). J'ai tout repris après.
Bon maintenant, un petit mot un peu particulier. Je viens de créer une cagnotte letchi. Le cata va très bien et navigue, mais je n'ai pas encore le matériel dit de sécurité pour partir plus loin que 6 nautiques des cotes. Il faut dire que le transport et plus encore le grutage ont pas mal grévé le budget sécu. Cette cagnotte a pour but de compléter ce matériel. Participe qui veut avec ce qu'il veut. Évidemment tout ceux qui participent sont invités à bord pour boire un verre, partager un moment et pourquoi pas une nav. Et pour ceux qui ne souhaite pas participer et bien ce n'est pas grave et si vous venez, vous aurez aussi l'apéro...
Voici l'adresse de la cagnotte :
https://www.leetchi.com/c/projets-de-andre-9584927


lundi 22 août 2016

He oh de la vigie...

Mille excuses pour le retard, mais le blog ne s'arrête pas. Il s'agit maintenant de vous raconter un peu plus la vie à bord de ce cata avec évidemment les moments cocasses de la semaine.
On attendait, pour le mat, le bon étai (le câble en acier qui tient le mat vers l'avant) et il fallait préparer les écoutes (les bouts qui règlent les voiles). Le seul détail c'est que l'écoute du foc rentre dans le mat. Et bien sûr j'ai le vertige...Alors le joli colis suspendu au mat c'est Magali qui est entrain de mettre l'écoute. Prochaine étape d'alpiniste pour elle, aller tout en haut du mat pour placer la girouette.
Ensuite et puisque nous étions au port, nous avons voulu tester l'annexe. Et nous sommes resté en rade au milieu de la baie de Hyères avec un beau vent qui nous poussait vers Porquerolles. Un gentil monsieur avec son semi rigide nous a ramené à bon port. Fin de l'aventure...
Et puis Vendredi en fin d'après midi le grand jour, le départ vers le mouillage. Premier appareillage, première mise en route réelle des moteurs, de toute la nav, bref, je stresse. Le décollage du quai a été problématique, le vent collant retenant le cata et j'ai fais deux petites égratignures sur la coque, mais la sortie du bateau s'est fait sans grand problème. Sur la photo, la capitaine, à la barre de son cata, tout va bien.
L'intérieur a maintenant la déco définitive avec ses beaux coussins.
Vue de la partie salon.
La cuisine, le gaz est en fonction et les petits plats mijotent déjà.


J'adore la pêche depuis le bord du bateau. Il ne faut pas lancer loin, les poissons sont directement à bord et on est bien assis. De fait, je mets rapidement une ligne à l'eau et hop, un petit bout de fromage plus tard, un joli sar se fait prendre, ce soir là, poisson au menu.
Cette semaine, fignolage des voiles, et pour l'intérieur petit travail sur le frigo. Entre ces moments, baignade dès qu'il fait chaud, la mer est à 25°, tout va bien...

dimanche 14 août 2016

C'est par où la mer.

Petit résumé de cette semaine de fou. De Lundi à jeudi avec Daniel et Papé, on a fini le max de choses. Jusque là rien de très différent d'une semaine normale de travail au chantier. Tout a changé Jeudi matin où on a vu arriver, avec quelques heures d'avance, un très long camion rouge.
La matinée de Jeudi a été consacré au nettoyage de la zone de travail sous le cata. Et puis le camion s'est enfilé sous le bateau pour le soulever et voilà le résultat.
Première session de stress d'une longue série, il a fallu "faire les essais en basculement" comme m'ont gentiment indiqué les spécialistes du transport. En fait de basculement, on est plus prêt du shaker que du simple essai.
Là, on change de jour, on est le vendredi matin vers 6h30, l’œil pas très ouvert après une nuit agitée et le trouillomètre à zéro Mais tout va bien et Folet 2 en profite pour faire un peu de lèche vitrine en attendant l'arrivée au port.
L'arrivée se fait avec un petit peu de gymnastique matinale. "On plie les genoux, on se penche à droite"...
Fin du transport, ouf je respire un peu et préparation du grutage. Reprise de l'apnée, la respiration n'aura pas durée longtemps.
 Pas de photo du grutage, tous les bras étaient pris à retenir et guider le cata.
Et voilà, il touche l'eau. Tout va bien à bord, aucune fuite et le cata n'a pas souffert du transport. Sur cette photo on a l'impression qu'il a toujours été dans l'eau...
Dernière image de la semaine, le voilà maté, presque prêt à partir en mer. Une erreur de calcul de l'étai nous oblige à rester à quai encore quelques jours. Rien de grave et on en profite pour tout tester. Tout fonctionne sauf le frigo qui a un comportement un peu bizarre.
Voilà, fin d'une histoire et début d'une nouvelle. Merci à tous de m'avoir accompagné dans ce projet. De votre soutien, pour certains de m'avoir supporté (stressé je suis invivable). Un peu de ce bateau leur appartient je leur en serais toujours reconnaissant.
Un merci appuyé à ma famille, aux tout proches dont vous avez pu lire les prénoms dans ce blog (Mireille et Daniel, Mamé et Papé, et les autres...). Et puis, bien sur, Magali, ma fabuleuse épouse à qui j'offre aujourd'hui ce cata que je lui avais promis il y a dix ans.
Saint Ex avait ecrit ;" fait de ta vie un rêve et de tes rêves une réalité." Ce soir je dors dans mon rêve.


dimanche 7 août 2016

La der de la construction.

Et bien voila, ce post est le dernier concernant la construction du cata. La semaine prochaine, à la même heure, il sera déjà à l'eau depuis trois jours. J'ai un peu de mal à réaliser ça, mais notre cata va très bientôt toucher son véritable élément.
Ce n'était pas évidemment une raison pour s'arrêter de bosser. Donc et en vrac, et grâce à Daniel et Magali, l'annexe est complètement terminée.
Pour le cata, beaucoup de choses ont avancé. Le plafond est posé, le carré est quasi terminé. Une douce pensée pour ma princesse qui remplie de fatigue sourit encore.
La table est faite, pas encore à sa place et on peu voir le plafond quasi fini.
Pour les choses peu spectaculaire mais essentielles, la barre fonctionne et le pilote auto aussi. Pas mal de connexions (moteurs, de salle de bain, de douche) sont terminées. Le mat ou plutôt l'enrouleur de mat sont aussi terminés.
Et maintenant... Le compte à rebours est engagé. Le 12 au matin, Folet 2 sera mis à l'eau. Avant il aura fallu terminer mille petites choses qui vont évidemment m'encombrer l'esprit. Je dormirais mieux dans quelques jours...

dimanche 31 juillet 2016

Changement de livrée.

Semaine haute en changement visuel et en bonne odeur d'antifouling. Cette peinture qui protège le cata empêche les micro-organismes de venir se fixer sur les coques. Vu l'odeur, les macro-organismes chargés de le passer on bien souffert aussi.
La petite annexe a reçu sa bande doré, maintenant copie confirme du cata.
A l'intérieur, la plomberie a bien avancé et les robinets sont tous en place. Il ne manque plus à notre salle de bain que la pomme de douche.
L'évier de la cuisine est fini et les deux robinets sont posés. Un pour l'eau douche (chaude et froide) et un pour l'eau de mer. Ce double système permettra en mer d'économiser pas mal d'eau douce.
Les drosses de la direction sont en place, mais je butte sur la jonction drosses/barre à roue qui finalement devrait se faire non pas par une chaine mais par un bout de drosse enroulé autour de l'axe de la barre.
Tous les pontets sont mis ainsi que quelques pièces d'accastillage qui restait à placer. J'ai aussi bien avancé les tiroirs du frigo.
Encore les bouchées doubles ou triples pour cette semaine qui arrive car bientôt, le cata va quitter la terre ferme pour rencontrer pour la première fois son véritable élément.

dimanche 24 juillet 2016

Il n'y a plus de secret...

Cette semaine, un cata anonyme a reçu son nom. Voici donc une photo de l'arrière de Folet 2.
Comme on a aussi reçu les marquages de l'annexe, elle  arbore maintenant le nom de son bateau . (axe veut dire annexe)
Nous n'avons pas fait que coller les noms du cata et Magali a placé toute la moitié des pontets où s'accrochera le trampoline. Le plein de vis ayant été fait, on a aussi vissé/collé tout l'accastillage qui restait à fixer.
Les hélices sont en places, le deuxième safran aussi et ils sont tout protégés. Le deuxième safran n'a pas été simple à mettre. Il a fallu casser une partie du socle en béton pour pouvoir le monter. Merci Daniel et Magali.
Comme les safrans sont maintenant fixés, j'ai pu terminer l'installation du pilote auto qui fonctionne.

Petit retour à l'intérieur ou la table est découpée, lundi un peu de résine pour coller tout ça.
Les drosses qui vont "faire" la direction du bateau sont arrivées. La semaine qui arrive, la barre à roue devrait être opérationnelle. Quelques épissures à réaliser et la barre pourra tenir le cap...

jeudi 14 juillet 2016

Comme en 14.

Mais que fait-il allongé dans une tranchée d'un mètre cinquante.? Et avec les chaleurs actuelles, pas facile de la creuser cette nécessaire tranché.
Et voilà le résultat, la tranché n'avait pour but que de permettre la mise en place du safran. La tige du safran faisant plus de deux mètres, je ne pouvais "l'enfiler" qu'en creusant d'abord sous le cata. Ensuite, on met les bagues en place et là ou il serait idéal d'être à trois et bien nous étions deux. Un à soulever le safran et une à le guider en bas, puis dans le compartiment moteur. Totale réussite mais qu'ils sont lourds ces safrans On voit aussi sur la photo que les bers arrières ont disparu, remplacés par des étais et des cales en bois. ça fait assez bizarre cette zone vide à l'arrière. Dans le bidon blanc se trouve le saildrive. Le bers m'empêchait de mettre les hélices, ce sera bientôt fait.
Retour à l'intérieur, en plus de me donner un coup de main pour le safran (et c'était assez chaud), Magali a continué la peinture et  le collage du sol de la coque bâbord. Les marches de la descente ont aussi droit à leur déco. Les toilettes sont terminés. Une petite soudure et elle seront fonctionnelles.
Le carré est tout repeint, les vitres du carré toutes propres, il est bientôt prêt pour le départ.
Petite photo détail du bouton de porte de la cabine passager.
Trois jours de vacances bien mérités pour se reposer un peu, puis la semaine prochaine, fin des safrans et mille bricoles à finir...